Voilà comment je me sens en ce moment. Aujourd'hui mon petit homme a 5 mois. 5 mois que je l'allaite pour mon plus grand bonheur ! J'avais aimé allaiter Louise mais comme souvent dans notre relation il y avait des chamailleries de vrais chien et chat ! La P´tite Blonde s'énervait beaucoup et c'était souvent éprouvant et frustrant, je me posais contamment la question de savoir si elle avait assez ou non. Alors qu'avec Anatole ça coule de source ! Il est plus demandeur c'est vrai. Il tête environ toutes les 2 heures et il n'est pas rare qu'il ai encore besoin d'une petite tétée pendant la nuit. Mais finalement ce n'est pas grave parce que le sentir là tout contre moi, entendre sa respiration, sentir sa petite main posée sur mon sein et puis le regard qu'il porte sur moi...un regard si déterminé, si intense, si profond, nous sommes seuls au monde dans ces moments là. 

Mais voilà je sais que cela ne durera pas. Nous avons déjà commencé la diversification et nous lui donnons un biberon agrémenté de céréales le soir afin de nous donner toutes les chance qu'il fasse sa nuit (ce qui n'est pas toujours le cas !)

J'ai allaité Louise jusqu'à ses 6mois 1/2 alors je sens l'échéance se rapprocher un peu plus chaque jour. Du coup je profite de chaque têtée comme si c'était la dernière mais rien qu'à l'idée d'y penser mon coeur de maman se serre. Je sais qu'il n'y aura certainement pas de petit troisième alors c'est d'autant plus dure...Ne plus jamais ressentir ce sentiment de fusion...Et pourtant je suis loin d'être une mère possessive et je ne me sents pas non plus mère poule mais l'allaitement reste pour moi le meilleur moment de la maternité.

Allez haut les coeurs et puis comme dirait Mon Chéri de Mari : "Il ne part pas de la maison non plus". Certes mais c'est un grand pas vers l'indépendance ! 

photo (6)